Festival Roubaix à l'Accordéon

Peut-être Jeanne

Issus de la scène néo-trad, ce duo joue une musique acoustique et intimiste, basée sur l’improvisation, les nuances et le dialogue entre les musiciens.

Leur répertoire, entièrement constitué de compositions, s’inspire
de musiques et danses traditionnelles, qu’elles viennent de Bretagne,
de Centre France, de Suède, ou même de Bulgarie ou du Chili.

Les musiciens puisent également leur inspiration dans le jazz français,
les musiques actuelles, contemporaines et électroniques, pour créer des
morceaux beaux et atypiques, parfois même étranges, avec un petit
goût de soupe à l’ortie et une odeur de jeu de cartes tout neuf.

Peut-être Jeanne emmène le public et les danseurs dans un univers
fantastique où les hommes-canon jouent de l’accordéon, où les
assassins sont des vieilles dames portant des P38 à leur ceinture
et où des cachalots s’échappent du grenier.

Raphaël Decoster : accordéon diatonique
Olivier Catteau : accordéon diatonique / clarinettes

Plus d’infos sur l’artiste

Website
facebook
Youtube